MENU

Depuis les hauteurs de Funchal, il est possible de redescendre en faisant appel aux fameux carreiros do Monte. Ces hommes, vêtus de blanc et coiffés d’un chapeau de paille, manient une large luge de bois et d’osier dont ils graissent les patins pour glisser sur la route.
Plus bas, dans le centre historique, l’étroite rue de Santa Maria connaît une nouvelle vie depuis que les portes de boutiques et de maisons à l’abandon ont été transformées en véritables œuvres d’art.

Le relief est tellement accidenté sur la petite île de Madère que tout s’organise à la verticale : villes, forêts et routes !

Photos ©Amanda Snell

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Sorry, the comment form is closed at this time.